O hanami #2

P1020507

« Faire d’un événement, si petit soit-il, la chose la plus délicate du monde, le contraire de faire un drame, ou de faire une histoire. »

Gilles Deleuze, Dialogues, p. 81

Les occasions de se retrouver dans cette ville faite pour la solitude sont rares. Ainsi ils semblent que les rares espaces publics aménagés ne le sont que pour de rares occasions comme la fleuraison des cerisiers. Planifier un espace pour un usage limité à quelques jours par an, cela semble dérisoire mais aussi d’une extrême gravité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :