Comment hériter de Le Corbusier ? #2

P1060762

Détails de la maquette du pavillon japonais à l’exposition de Paris (1937), Junzo Sakakura

En parcourant la très belle exposition consacrée à l’architecte Junzo Sakakura, tout premier japonais venu travailler auprès de Le Corbusier et grand ami de Charlotte Perriand, aux Archives de l’architecture moderne à Tokyo, on se met à penser que ce sont ces japonais qui portent le mieux l’héritage de Le Corbusier. Désencombré de querelles idéologiques, ils exploitent pleinement son enseignement des formes, des matériaux et le génie des détails.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :