archive

Archives de Tag: Tokyo

P1060762

Détails de la maquette du pavillon japonais à l’exposition de Paris (1937), Junzo Sakakura

En parcourant la très belle exposition consacrée à l’architecte Junzo Sakakura, tout premier japonais venu travailler auprès de Le Corbusier et grand ami de Charlotte Perriand, aux Archives de l’architecture moderne à Tokyo, on se met à penser que ce sont ces japonais qui portent le mieux l’héritage de Le Corbusier. Désencombré de querelles idéologiques, ils exploitent pleinement son enseignement des formes, des matériaux et le génie des détails.

National museum of western art, Le Corbusier, 1959, Tokyo

National museum of western art, Le Corbusier, 1959, Tokyo

« Au début des années 60, lorsque j’ai commencé ma carrière d’architecte, je n’imaginais pouvoir créer un concept qu’en luttant contre la réalité qui se dressait en face de moi et en critiquant les travaux réalisés par Le Corbusier dans le passé. Cependant, la ville a connu la guerre et à partir de ce moment-là, le concept s’est transformé. Toutefois, dans le modèle urbain d’avant-guerre de Le Corbusier, on ne peut presque rien trouver d’utile pour reconstruire une ville que l’on a vue détruite. Le problème ici est plutôt qu’il s’agit d’une ville réelle restée en ruines. En effet, je pense que Le Corbusier avait compris ce problème intuitivement, pas en tant qu’architecte urbaniste, mais en tant qu’artiste.

Arata Isozaki, « 1960, l’année où l’on commence, au Japon, à oublier Le Corbusier », 1997